Face aux dépenses, nous sommes tous différents. Les uns seront économes et précautionneux, les autres seront impulsifs et dépensiers.
Mais si l’on n’arrive pas à maîtriser nos dépenses, les conséquences peuvent êtres lourdes.
Maîtriser son argent, c’est donner une place et une certaine importance à chaque chose.


Il n’est pas toujours facile d’établir des priorités, de gérer son argent pour qu’il demeure un outil utile et ne devienne pas une obsession tyrannique.
Si certaines dépenses sont indispensables (se nourrir, se vêtir ou se loger,…) ou nécessaires (les transports,…), d’autres, par contre, sont accessoires voire superflues.
Le vrai danger est de considérer le superflu comme indispensable ou nécessaire. Notre société de consommation est bien souvent à l’origine de cette confusion et développe des mécanismes qui l’entretiennent.


Le shopping, les vacances et les sorties constituent des risques sérieux d’endettement. Il est toujours difficile de renoncer à des loisirs pour payer des factures en retard. Il est donc d’autant plus important de définir un budget réaliste et d’apprendre à s’y tenir. C’est moins drôle, mais ça permet d’éviter les drames.

© 2011 - GAS - Groupe Action Surendettement