Cette procédure repose sur votre volonté et celle de vos créanciers de trouver, par l’intermédiaire du médiateur, un compromis pour le remboursement des dettes.


1. A qui s’adresse-t-elle ?

La médiation de dettes amiable s’adresse à toute personne majeure résidant sur le territoire belge (quelque soit sa nationalité) et éprouvant des difficultés financières.

2. Le déroulement

Le médiateur procédera tout d’abord à une analyse minutieuse de vos ressources, charges et dettes et proposera ensuite un plan d’apurement aux différents créanciers en tenant compte de vos capacités de remboursement.

Les créanciers sont libres d’accepter ou non la proposition de remboursement, d’arrêter les procédures de récupération ainsi que de suspendre les intérêts.  En effet, cette procédure est basée sur la négociation. A aucun moment le médiateur ne pourra imposer quoique ce soit.

3. Notre rôle

Le GAS est agréé en tant que service de médiation et, au niveau de la médiation amiable, il s’adresse exclusivement aux personnes majeures résidant en province de Luxembourg dans les communes dont les CPAS sont conventionnés avec notre association.

Démarches pratiques

Des permanences téléphoniques quotidiennes (063/60.20.86) sont organisées. Elles permettent notamment de faire une première analyse de la situation. S’il s’avère que la demande doit bien être reçue par le GAS, une fiche de renseignements vous sera transmise. Elle devra être retournée au GAS avec mention de vos coordonnées et de l’ensemble de vos ressources, charges et dettes.

Dès réception de cette fiche et avant toute ouverture de dossier par nos services, un médiateur de dettes effectuera une analyse budgétaire approfondie afin d’envisager les différentes orientations possibles de votre dossier à savoir :

  • Le suivi en médiation de dettes amiable : celui-ci s’effectue via des rendez-vous fixés aux sièges de plusieurs CPAS (Arlon, Bastogne, Bertrix, Bomal, La Roche, Libin, Martelange et Virton) répartis géographiquement sur l’ensemble du territoire de la province. Cela évite des frais trop importants de déplacement aux usagers ;
  • Une information sur la procédure en règlement collectif de dettes s’il s’avère que celle-ci est plus appropriée à la situation;
  • Une réorientation vers votre CPAS.



A savoir !

Nous n’intervenons pas dans l’urgence.

Le suivi par notre service de médiation de dettes amiable est gratuit (comme les CPAS).

Nous ne prêtons pas et ne donnons pas d’argent.

Notre service de médiation de dettes n’assure pas de gestion/guidance budgétaire. La personne endettée doit gérer personnellement ses paiements auprès de ses créanciers. Cependant, il est possible de travailler en collaboration avec les CPAS pour mettre en place une gestion budgétaire.

© 2011 - GAS - Groupe Action Surendettement